“Ma première fois”


Un 27 décembre, je t’ai avoué mon amour,  te prouver mon affection… Ce jour là,  j’étais déterminée à t’avoir pour moi, à inventer une passion,  un jeu érotique jamais existé. Lors de cette journée, la tendresse qui m’a habité a tatoué dans ton corps mon empreinte sexuelle que tu n’oublieras jamais. Ce jour dont nous avons eu notre premier ébat corporel où je me suis enivrée de ton essence.


Je ne savais pas que nous étions esclaves de nos désirs et que j’étais douée en musique, à un point de te faire chanter en soprano pendant une demi-heure. Je n’ai jamais pensé que je pouvais t’obséder et que la passion qui nous a traversé ce mercredi là était inexplicablement intense. Je voulais passer un peu de temps à te parler,  apprendre des choses sur toi… Mais notre faim sexuelle a pris le dessus sur nous deux dans cette chambre d’hôtel.


Tu t’es déshabillé à une vitesse d’éclair,  mes yeux te transpercent d’envie,  mon corps frisonne et quand t’as enlevé ton sous vêtement, mon coeur a failli s’arrêter par la sensation qui m’a envahit. Je ne réponds plus de moi,  tu me fais  trembler. Tu as réussi à me déstabiliser. Ta salive chasse tous mes maux et tes douces mains m’emmènent au pays des merveilles.


Attirée par la douceur de ta peau noire chaude comme la braise, j’ai senti gentiment monter le plaisir. Je poursuis mon chemin sur tes fesses. Je suis flattée que tu me désires intensément comme une terre aride a besoin d’eau pour maintenir un équilibre en satisfaisant ses besoins essentiels. J’ai attrapé sauvagement ta nuque pour en faire de toi l’objet sensuel de tout mon désir charnel.


Je te sens me pénétrer doucement en m’immiscant ton doigt mouillé jusqu’à mon point Grafenberg tout en baladant ma langue sur ta petite poitrine. Écartant mes jambes tout en t’offrant un territoire partiellement épilé. S’agenouiller à mes pieds, titillant ma graine magique doucement en léchant ma délicieuse intimité.


Excitation extrême, le lit s’est effondré sous nos poids… Malgré la chute,  nous continuons nos ébats sans la moindre hésitation. Baisers langoureux,  nous nous s’adonnons sans réserves. Sur le sol,  dans le froid glacial du climatiseur,  des sueurs coulant à grosses gouttes comme si nous étions en plein été sous un soleil de plomb. Quand je te prends dans le noir et que tu trouves ton chemin en moi,  la lumière de nos corps en fusion illumine la pièce… Tout mon être s’est transformé et cette sensation sexuelle fait jaillir la flamme ardente qui brûle en moi.


Nos deux corps se sont accouplés,  mes lèvres carressent les tiennes et de mes mains j’observe ma poitrine et je me sentais comme une reine. J’ai mis mes mains sur tes hanches pour te donner le rythme et tu cambres les reins pour maintenir la cadence. La sensation augmente à une telle vitesse,  je me sens explosée tout en sentant tes doigts s’accrocher à mon dos puis tu te mets à crier en m’envahissant de tes flots. Simple jeu érotique ou amour sadique? Peu m’importe dans tes bras, rien n’existe à part toi.


A travers cette folie sensuelle, je retrouve toutes mes  émotions perdues: amour,  tendresse,  passion,  désirs,  nostalgie,  affection, admiration.Tu m’as fait revivre tout ça pendant ce moment parfait, comment ne pas dire que c’était ma première fois car tous mes sens se sont réveillés d’un seul coup mon amour. Si je ne te décris pas toutes ces émotions récupérées en cette journée et de t’avouer à quel point que tout ceci m’a manqué depuis trop longtemps,  je ne saurais te montrer tout l’amour que j’ai pour toi… Tu m’as ravivé l’âme choupitou.


Toi, je te veux… Je ne pourrai te donner à d’autre personne, nous sommes physiquement liés puisque nos coeurs chantent à l’unisson au moment de chaque acte sexuel. Je veux être la première avec laquelle tu as fait l’amour pour en dire que ta vraie première fois a coïncidé avec la mienne. Que ta première fois c’était moi peu importe si t’as eu d’autres relations sexuelles auparavant. Je veux t’aimer pour toujours et faire l’amour qu’avec toi puisqu’il n’y a personne qui peut m’aimer autant que tu m’aimes.


Ce n’était pas ma première fois comme on peut le penser. Mais, ma toute vraie première fois puisque “la toute première” depuis mon existence n’a pas été aussi torride et érotique comme ce jour là. Je ne veux rien oublier et vouloir revivre quotidiennement ce moment inimaginable. Ce jour fut le plus charnel de notre amour qui restera éternel. 

Par Esther V. (Bibi toutan)

Whatsapp: +(509)46928540

Email: fmlm88@gmail.com

5 thoughts on ““Ma première fois”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: