“Tristesse,  une émotion à maîtriser”

Dans la vie,  faire des choix est un problème difficile car parfois on a tendance à choisir ceux qui nous rendent triste et malheureux. La tristesse nous envahit,  on oublie qui on est à force de vouloir faire plaisir à l’autre. Je ne sais pas pourquoi ce mot a été inventé mais je ressens souvent ce sentiment. Il y a différentes façons de ressentir la tristesse: en amour,  au travail et dans la vie. La  tristesse est une émotion qui traduit une douleur émotionnelle associée ou caractérisée par le désespoir,  l’impuissance,  la déception,  le chagrin et peut se manifester par des pleurs ou une perte d’appétit.

Être triste n’est pas anodin,  c’est une façon de montrer sa peine, sa mélancolie, son chagrin ou son affliction. Je connais des gens qui souffrent quotidiennement par les difficultés de la vie,  ils sont maltraités,  déçus et découragés. La tristesse les envahit de la tête au pied et n’ont jamais eu un instant de joie passagère. Malgré leur sourire forcé,  on peut entrevoir leur tristesse. On essaie de cacher nos chagrins aux autres,  parfois on y arrive mais au bout de la ligne tout devient transparent.

Je suis humiliée,  blessée par la vie… Mes déceptions sont profondes. Chaque jour je ressens le poids du monde sur moi,  je n’arrive même pas à comprendre pourquoi je souffre autant. Qu’ai-je fait? Pas de réponses. Comme a dit Sue “mes secrets les plus enfouis sont terrifiants. Ils sont de tels poches de tristesse figées qui ne cessent de s’accumuler”. Parfois je tape dans les murs,  je crie jusqu’à avoir les mains en sang parce que d’après moi la douleur physique est moins intense que celle émotionnelle. C’est dur d’avoir mal intérieurement,  c’est insuportable,  ça fait tellement mal qu’on perd souvent pied.

Quelque soit le chagrin ressentit en amour,  après la perte de quelqu’un ou par la vie,  tout se ressemble,  il n’y a pas de différences à ce qu’on ressent vraiment. Tout devient noir,  on perd l’appétit,  le soleil ne brille plus, on a plus de sensation… Même le chant des oiseaux nous fait pleurer. Je suis toujours triste, je ne vis plus depuis un long moment,  je sens un vide au fond de moi que je n’arrive pas à combler. Je me demande si je suis maudite. C’est cruel de se sentir déçu souvent par des gens qui disent vous aimer,  qu’ils seront toujours présents dans ta vie. La déception est cruellement grande. 

Lorsque j’ai rencontré Stacy,  nous avions pris un moment pour discuter de certaines choses… Elle a prononcé cette phrase: “je me sens dans un trou noir”,  je la regardais passer avec une telle tristesse. Ensuite je me suis rendue à la cafétéria, j’ai pris une tasse de café,  assise au bord d’une table et je me demande pourquoi un docteur est aussi bouleversé. Elle entra à son tour,  commanda une bouteille d’eau et s’asseoit à ma table et elle m’a salué… Puis elle m’a posé une question: Est-ce que je suis la seule à ressentir autant de tristesse au fond de moi?  Je lui ai regardé et j’ai répondu non,  t’es pas la seule,  moi,  mon quotidien est couronné de chagrins. Le docteur me raconta que son patient vient de mourir pendant une opération,  un homme qui avait toute la vie devant lui,  éventré par un autre pour un plat de fritures. Dis-t-elle, nous ne sommes rien.

Elle a raison,  nous ne représentons rien dan ce vaste univers,  nous sommes comme des atomes. On continua à parler et elle m’a raconté l’histoire de sa vie et m’a remercié d’avoir été présente pour l’écouter. Deux inconnues dans un hôpital partageant leur tristesse tout en se demandant pourquoi ce sentiment émotionnel bouleverse leur vie à ce point. La douleur peut être violente et impensable c’est comme si la vie est morte,  on perd notre lumière, notre sève et notre confiance. La tristesse peut même détruire notre vitalité, on a plus d’emprise sur rien et on meurt à petit feu.

La tristesse fait partie de notre vie mais on doit pas la laisser prendre le dessus sur nous. Être déçu ne veut pas dire que tout soit terminé,  il y a toujours une autre issue,  il suffit de reprendre le contrôle. C’est vrai,  quelqu’un vous a blessé mais il y a d’autres personnes (familles ou parfois des amis) qui seront toujours là pour vous épauler,  supporter et vous aider à tout surmonter. Comme l’a écrit Shakespeare ” l’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console”.

Je vous dis aujourd’hui que tout a une fin,  ne vous laissez pas décourager par la tristesse,  soyez fort! Docteur Stacy tu trouveras quelqu’un qui t’aimera pour qui tu es et non pour ton titre et ton compte en banque. C’est dur de passer 6 ans avec une personne et découvre qu’elle ne voulait que de ton argent. Ça pourrait te détruire, mais je sais que t’es plus forte et tu peux surmonter cette difficulté. Les cicatrices montrent par où on est passé mais elles ne dictent pas où on va. H.G Wells a dit que “l’affliction vient à nous,  non pas pour nous rendre triste,  mais pour nous apaiser,  non pas pour nous blesser mais pour nous assagir”. Ce sentiment fait bien partie de notre vie et c’est à nous de le combattre.

Par Esther V. (Bibi toutan)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: