“Et là, je m’en vais…?”

Combien de fois, je pense m’évader loin pour résoudre une situation compliquée, écouter de la musique pour m’éloigner des problèmes passagers. La vie amoureuse est si difficile que je n’arrive pas à trouver un juste milieu… Tu m’as humiliée, repoussée, blessée, je suis toujours à tes côtés, est-ce de la faiblesse? Non, c’est parce que je t’aime. Tu m’as ignorée tous les jours, tu m’as abandonnée dans un trou noir, mais je garde espoir qu’un jour, tu comprendras à quel point je te voulais.

Et là, je m’en vais…je réfléchis, je suis attristée, perdue. Je m’en vais mais pour aller où. Me perdre dans ton monde, là je me sens bien, je me sens désirée. Pourquoi est-ce si dur de trouver un moyen d’entente? Je voudrais partir loin de toi, vivre dans un autre pays mais comment faire sans respirer ton odeur, sans t’avoir près de moi, sans te prendre dans mes bras. J’ai toujours dit “tout m’amuse mais rien ne m’attache”, aujourd’hui je ne veux pas te laisser juste d’avoir peur de me battre. 

Si tu veux, tu peux partir, tu peux m’abandonner. Oui, je ne veux pas te retenir si tu t’efforces de me faire plaisir. Tu crois plus en tes amis alors je ne veux plus te demander de rester, mais la vie te rappellera nos souvenirs de départ. A quoi bon, discuter, hurler l’un sur l’autre pour des choses qui n’en valent pas la peine. Ai-je tort? Oui, je suis fautive. En amour, il n’y a pas d’abandon. Quand on est amoureux, on corrige les erreurs, on trouve solution à tous les problèmes qui se tiennent face au couple.

Tu dis que tu ne représentes rien pour moi, tu dis que je ne peux pas subvenir à tes besoins… C’est vrai, je ne veux pas t’offrir le meilleur de moi et en souffrir. Une chose est sure, tu ne m’aimes pas comme je t’aime. Comme quelqu’un disait: ” Parfois, tu réfléchis à ce qu’on va offrir à quelqu’un et pourtant il ne pense même pas à toi”. La vie est injuste. Tu m’as balancé des mots blessants, des paroles grossières pour me rabaisser et me faire sentir triste. T’as gagné parce que l’une des phrases passe en boucle dans ma tête.

Après avoir entendu cette phrase, j’ai perdu l’usage des mots, mon coeur me dit: Bie, les mots se sont enfuis. Je parlais comme si je disais rien car cette phrase me rend dingue. Je ne vais pas insister et là, je m’en vais. J’ai entendu une douce mélodie pour pouvoir oublier, j’ai pris mon téléphone pour lire mes messages mais les mots étaient idéchiffrables. Je voulais écrire ce que je ressens, mais la page était blanche. Tu as su comment me briser et tu l’as fait sans hésiter.

Je m’en vais! Oui, c’est la seule phrase qui me restait à la bouche. J’étais déboussolée, frustrée, humiliée. Comment pourrais-je te regarder en face après des mots aussi blessants? Tu m’as regardé dans les yeux et tu m’as que je ne suis pas utile. Wow. Aujourd’hui, j’apprends trop de choses et mon coeur n’arrive pas à suivre le rythme. Tu m’as poignardé en plein coeur avec tes mots. Autrefois, je chantais “Avant toi”, et maintenant je crois que je vais dire que “ça ira”. Quelqu’un m’a raconté que tu aimerais avoir dans ton lit d’autres personnes, est-ce la raison de ton comportement?

J’ai tout compris… Et là, je m’en vais! Mon coeur refuse de partir, d’oublier et de s’adapter à la réalité. Tu ne m’aimes plus et c’est la pure vérité et j’en suis consciente. Tu veux me rendre fautive alors vas-y, je le suis. Tu veux me donner tort, dire que c’est moi qui m’efforce de t’aimer, là tu as complètement tort puisque mon amour n’a pas changé mais toi, tu sais pas savourer une bonne relation. Ai-je commis des erreurs? Oui, je suis humain. Comment offrir une belle vie à une personne qui ne veut pas te faire confiance? Comment vivre paisiblement et affectueusement avec quelqu’un qui au fond de lui, ne veut pas de ta présence?

Rien n’est compliqué, mais par nos actions, notre attitude, nous avons enlevé le I du mot aimer. Par nos faux-semblant, nous avons abandonner le bonheur et laisser l’hypocrisie y prendre place. Pourquoi ne pas discuter avec ton autre moitié, lui raconter tes problèmes, tes déboires pour en teouver ensemble des solutions. L’amour est un mot doux, inestimable, tendre et succulent. A nous de le faire briller à travers nos actes sensuels, nos vrais sentiments. Ne laisses jamais partir quelqu’un avec qui on peut avoir un futur extraordinnaire juste pour une broutille. Avoir le courage de dire “désolée”, de se parler. Comme je le dis toujours, l’amour ça se construit.

Par E.V ( Bibi toutan)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.